Vous satisfaire est la priorité n°1 de l'agence First Immo Tanger ...

Détails Blog

tanger : le lien entre deux continents

Déscription du blog

Tanger : le lien entre deux continents

Tanger (en arabe Tanga), est située au Nord du Maroc, c’est une ville trait d’union entre deux continents l’Afrique et l’Europe. Tanger occupe une place charnière entre ses deux continents, cette situation exceptionnelle lui a permis de jouer de premier ordre culturellement   et économiquement. La pêche maritime constitue une activité très ancienne à Tanger et demeure l’un des secteurs économiques les plus dynamiques de la ville. De par son situation et son histoire, Tanger s’est enrichi de nombreuses influences étrangères, et quand en 1906 la France et l’Espagne se sont partagé le Maroc, la ville a obtenu un statut spécial de ville franche et internationale. Pendant cinquante ans, Tanger était à la fois maghrébine, latine et anglo-saxon ; un endroit vraiment de commun.

Diplomates, espions, artistes ou écrivains ; les visiteurs amoureux de Tanger à l’international furent nombreux et pour certains illustres ; Samuel Beckett, Tennessee Williams et Saint-Exupéry le pilote écrivain. Et qui montre la place de cette ville dans le cœur des fameux personnes ; c’est les paroles de William Burroughs, l’auteur du Festin Nu qu’a disait « c’est à Tanger que j’ai rêvé d’une folie aussi crédible. Oui, un écrivain aux prises avec ses propres démons, comme moi quand je marchais tard dans la nuit, ivre et perdu dans les ruelles du soc. Oui, ce festin était le mien aussi ».

De même sens, Tanger est considérée une amie du cinéma par ce que plusieurs réalisateurs se sont contentés d’utilisés l’image de la ville pour exploiter un filon exotique de Tanger. Cette ville compose plusieurs éléments nécessaires pour le cinéma comme ; luminosité et transparence de l’air, patrimoine architectural, paysages variés, figurants peu chers ont légitimé les choix de tournage.

Parmi les films où Tanger joue le rôle d’un objet exclusif ou au mois d’un décor on trouve ;

Les cinq gentlemen maudits. De Julien Duvivier.

Tangier. De Georges Waggner.

Mission à Tanger. D’André Hunnebelle.

La môme vert de gris. De Bernard Borderie.

Flight to Tangier. (Vol sur Tanger). De Charles-Marquis Warren.

Pasion en el mar. (Le feu des passions). D’Antonio Ruiz Castillo.

Salam Aleikoum. De Gesa von Czifffra.

The Tangier arrangement. De Mickaël Brillant.

Dernier été à Tanger. D’Alexandre Arcady.

The sheltering sky (Un thé au Sahara). De Bernardo Bertolucci.

Fantômes de Tanger. D’Edgardo Cozarinsky.

Café de la plage. De Benoît Graffin.

Le Grand voyage d’Ibn Battuta – de Tanger à la Mecque. De Bruce Neibaur.

 

Les monuments historiques de Tanger

Médina de Tanger : La beauté de son site et de ses lumières en ont fait une source d’inspiration pour des générations d’artistes parmi les plus grands.

Place du Grand 9 Avril 1947 : historiquement, c’est la place la plus importante à Tanger car c’est le symbole du discours du Roi Mohamed V en 1947, sous domination internationale.

On peut la considérer, comme le point de jonction entre le vieux Tanger et la nouvelle ville. Aujourd’hui est devenue la portée de l’ancien Médina et une place de rencontres.

Casbah de Tanger : a été construite sur les plus hauts terrains de la ville de Tanger, au-dessus de la médina. Casbah comporte des anciens palais dont le plus important, Dar el Makhzen, constitua le palais de résidence pour les différents Sultans marocains lors de leurs venues à Tanger. Le Dar el Makhzen est aujourd’hui le siège du Musée de la Kasbah, que vous pourrez visiter. Ce musée est composé de deux secteurs distincts : le musée archéologique et le musée ethnographique.

On trouve aussi la mosquée de Casbah qui représente l’un des monuments le plus anciens de Tanger. Elle fut construite en 1684 sur l’ordre de Sultan Moulay Ismail au lendemain de la libération de Tanger de l’occupant Britannique.

Cap Spartel : s’appelle aussi le Cap de la Vigne. Le phare de Cap Spartel se trouve à environ 14 kilomètres de l’ouest de Tanger est considérée parmi les plus grands phares d’Afrique. A partir de Mars jusqu’-à Avril, c’est la zone la plus convenable pour observer les oiseaux.

Les grottes d’Hercule : sont situées au Cap Spartel. Aujourd’hui, personne n’est la capacité pour expliquer la création initiale et l’origine de ces grottes.

Eglise Saint André : situé au centre historique de Tanger au rue d’Angleterre et c’est parmi les quartiers les plus atmosphérique de la ville.

PARC PERDICARIS (FORÊT RMILAT) : c’est la place la plus convenable pour passer un Dimanche pour les tangérois. Ce parc est sous le nom d’un diplomate américain, John H. Perdicaris, et c’est le propriétaire du terrain. L’élément le plus important qui caractérise ce parc est l’harmonisation entre l’architecture et l’aspect cosmopolite de la ville de l’époque.

Cap Malabata : se trouve sur la baie de la côte du détroit de Gibraltar, compose un phare et un château. Par sa position, il offre une vue exceptionnelle sur le détroit de Gibraltar et sur la côte espagnole, sur la ville et la baie de Tanger.

La Plaza de Toros : est constituée en 1950 et considérée depuis 2016 comme un monument historique, sa style est hispano-mauresque. A l’époque, c’est la place où déroulaient des corridas.

Le café el Hafa : est construit en 1921 par Ba’hamed. C’est parmi les endroits les plus visités à Tanger, offre une vision à la mer incroyable avec domination de culture collective sur cet endroit.

Finalement, c’est très difficile vers impossible de compter les monuments historiques de cette ville dans un seul article. Mais l’important c’est de pensée vraiment à visiter Tanja l3alia pour vivre une expérience pas comme les autres, surtout il y a plusieurs activité à réaliser dans cette ville par exemple : le golf, kite et surf, tennis, les balades à cheval, découvrir la culture des Jbala et manger les plats traditionnels qui caractérise Tanger à savoir ; Kalinti, Paysara et Pastila.

  • 84, Boulevard Mohammed V

  • 3ème étage, bureau n°8 - Tanger